fbpx

Mon plus gros souci est le stress durant les épreuves ; je perds mes moyens face aux problèmes que je rencontre. Que faire ?

Jean-Sabatier, coach professionnel, nous livre ici comment gérer son stress pendant un contrôle, un concours ou même pendant toute épreuve.

Vous pourriez même subir le stress à tout moment ! :

  • Avant les épreuves : l’anticipation peut être un handicap si ça tourne à vide et vous empêche de vous concentrer et de vous ressourcer.
  • Pendant : car la conscience de l’enjeu est trop présente, cela vous crée des émotions débordantes associés à des pensées paralysantes ou négatives du genre : ça part mal, je n’ay arriverai pas…ce qui joue sur votre motivation, votre confiance et peut vous amener à abandonner.
  • Après car vous attendez avec appréhension les résultats

ou …vous pouvez aussi vous préparer mentalement à gérer votre stress :

1) Managez votre stress avant l’événement

L’anticipation peut aussi être un atout afin de vous préparer au mieux à produire l’énergie nécessaire par rapport à l’enjeu, la pression. Mais il faut y ajouter l ‘auto encouragement et un certain détachement par rapport au score pour jouer libéré.

2) Managez le stress pendant

Ce n’est pas le moment de penser, ni de s’auto évaluer ou se critiquer ! C’est le moment de l’action. Transformer toute l’énergie disponible et l’utiliser. Donnez le maximum maintenant quelque soit le résultat.

3) Managez le stress après l’événement

À vous d’accepter que vous n’êtes pas le correcteur et à l’instar des auteurs, une fois l ‘œuvre écrite, elle ne vous appartient plus. Profitez de la vie, c’est fini.

4) Développez votre adaptabilité

Quand vous parlez de « problèmes », il faudrait définir ce que vous considérez comme un problème : est ce factuel ? Est ce que cela dépend de vous ? Pouvez vous y faire quelque chose ? Voulez vous tout maitriser ?

Le fait de perdre ses moyens peut être la conséquence d’un manque d’adaptabilité. Quand ça ne se passe pas comme prévu, vous paniquez. Mauvaise nouvelle : cela ne se passe jamais comme prévu pour rien. Bonne nouvelle, vous pouvez développer votre adaptabilité en vous préparant à tout.

5) Faites avec le problème

Dans tous les cas : vous êtes en pleine action, faites avec : composez.

En MMA (mixt martial art, qui combine plusieurs arts martiaux) il n’est pas rare que les combattants se blessent en plein match. Ils ont préparé leur combat pendant des mois, s’il n’y a pas de risque vital et que le médecin du combat ne les arrête pas, cela ne leur viendrait pas en tête d’abandonner. Ils changent juste leur « game plan » s’ils se sont blessés à la main gauche, ils vont utiliser leur kick (coup de pied) ou amener leur opposant au sol.

En plein action, même face à l’imperfection, aux contre temps : composez !

Leave a Reply