Résumé de l'article

Suivre des stages intensifs pour prépa CPGE (ECS, ECE, MPSI, PCSI, MP, PC, BCPST…) pendant les vacances scolaires, c’est bien. Mais il y a bien mieux : bénéficier de l’accompagnement régulier proposé par MyPrepa en nous rejoignant à n’importe quel moment de l’année. Olivier Sarfati, le directeur de MyPrepa partage ses convictions sur le sujet.

Les stages intensifs pour prépa CPGE en tout genre (ECS, ECE, MPSI, PCSI, MP, PC, BCPST…) sont utiles pour faire le point à mi-parcours ou pour optimiser le travail pendant les vacances. Lorsque MyPrepa ne donnait que des cours en présentiel à Paris, nous n’avions pas le choix. Il fallait organiser des stages intensifs de perfectionnement pendant les vacances pour les étudiants de province qui montaient alors et venaient dans une salle de classe à mes côtés.


Les cours de soutien et de perfectionnement entièrement en ligne : une solution qui « ringardise » les stages intensifs !

En 2013, j’ai alors pris la décision de basculer l’intégralité de nos formules d’accompagnement et de nos stages intensifs de prépa (ECS, ECE) sur une plateforme que nous avons créée : la LiveClass. C’était un pari audacieux qui nous donne raison aujourd’hui : de nombreux étudiants cessent de perdre du temps à se déplacer dans les grandes salles des instituts d’enseignement parisiens et suivent un accompagnement régulier à l’année. Les résultats que nous affichons sur notre site témoignent de l’efficacité de l’approche par rapport aux stages intensifs qui matraquent l’étudiant pendant un temps court, ce qui n’est pas du tout optimal en matière de mémorisation des savoirs.

Grâce aux replays, venir en cours d’année chez MyPrepa n’est plus un problème !

Et la technologie nous permet d’améliorer encore l’expérience pédagogique : grâce à la fonctionnalité « replay », un nouvel inscrit peut nous rejoindre toute l’année et suivre les replays de séances de début d’année auxquelles il n’a pas pu assister.
C’est ainsi que Juliette, étudiante à Ipesup en ECE, nous a sollicités à la fin de son année de bizuth : elle peinait à décoller en maths et aucune matière forte ne se dégageait. Elle a alors repris en replay toutes les séances de la formule annuelle ECE 1ère année pendant les vacances d’été ! Puis elle a enchaîné avec la formule annuelle « étoile » ainsi que la dissertation parfaite de culture générale. Résultat : admise à l’ESSEC (classée 159e) !

L’an dernier, Damien, un étudiant ambitieux mais en difficulté dans une prépa ECS de province, est venu nous rejoindre en février alors que les cours avaient commencé en septembre ! Pas de problème : il a visionné en replay les séances qu’il avait manquées. Ses progrès ont été époustouflants ! Aujourd’hui, il est en carré ECS, c’est moi qui l’accompagne sur les séances de maths et il fait partie des meilleurs. Je vais tout faire pour qu’il intègre le top 3 car il en a vraiment le potentiel.

Récemment, nous avons encore innover en lançant les stages à la carte qui vous permettent de travailler les chapitres de votre choix. Nous avons consacré un article entier sur le sujet : ici.



Vous l’aurez compris, chez MyPrepa, nous ne croyons plus à l’efficacité des stages intensifs de prépa : pour réaliser de réelles métamorphoses, il faut un coaching régulier. Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi les instituts qui donnent des stages intensifs ne communiquent jamais sur leurs résultats ? Ils ne communiquent généralement que sur les résultats des étudiants qu’ils accompagnent à l’année car, même s’ils ne vous le diront pas, ils ont conscience de la moindre efficacité des stages intensifs ponctuels.

Et la bonne nouvelle est qu’à présent, vous pouvez être accompagnés de manière régulière même si vous vous inscrivez en cours d’année.

Tentez une séance à l’essai en cours d’année, vous ne le regretterez pas.