Article récentCoachingPrépa HEC

Top 4 des conseils pour s’organiser en prépa !

Par 7 septembre 2020 Pas de commentaires

Tu viens de rentrer en première année de classes prépas et tu ne sais pas encore comment t’organiser dans ton travail ? Tu abordes ta deuxième année et tu n’es pas contre quelques conseils pour perfectionner ton organisation de l’année dernière ?

Si c’est le cas cet article est fait pour toi ! Il contient quelques conseils qui m’ont permis d’être efficace lors de mes années de prépa et qui pourrait t’être utiles cette année.

Conseil n°1 : Travailler dans l’optique des concours

Quand je suis arrivé en bizuth, c’est le changement de logique dans l’apprentissage qui m’a le plus frappé. Alors qu’au lycée, on travaille plutôt sur du court terme (pour chaque évaluation), en prépa, il faut se concentrer sur un objectif de long terme : intégrer une école. Mon premier conseil pour l’année que tu abordes est donc d’arrêter, dans la mesure du possible, de bachoter la veille d’une colle ou d’un DS. Cela te semblera peut être difficile dans un premier temps (je suis là pour en témoigner) mais tu verras que tu en tireras les bénéfices plus tard.

Conseil n°2 : Elaborer un emploi du temps hebdomadaire fixe

Un des meilleurs moyens pour progresser est de travailler régulièrement. L’idéal serait de consacrer un créneau pour chaque matière tous les jours mais si tu trouves les journées trop lourdes, tu peux travailler certaines matières un jour sur deux. Pour ma part, j’avais préféré consacrer 1h30 par jour pour étudier une langue et alterner entre ma LV1 et ma LV2 plutôt que de faire deux sessions de 45 min. Ainsi, je conservais le même emploi du temps (voir ci-dessous) du lundi au vendredi toute l’année. S’organiser ainsi présentait trois avantages pour moi : d’une part, je gagnais un temps fou puisque je savais exactement ce que j’avais à faire ce qui m’évitait de me perdre, d’autre part, mon apprentissage était facilité par la reprise régulière des cours et des exercices, et enfin je ne délaissais aucune matière. Même si ça peut te sembler une perte de temps au premier abord, se fixer chaque semaine des objectifs précis – par exemple ficher un chapitre d’HGG ou reprendre une liste de vocabulaire – à mettre dans ton planning te permet de gagner du temps et d’être efficace.

 

Voici mon emploi du temps hebdomadaire de 2ème année :

  • 7h30 – Lever
  • 8h-12h – Cours
  • 12h-12h45 – Déjeuner + sieste
  • 12h45-14h – Langue
  • 14h-17h – Cours
  • 17h-17h30 – Détente
  • 17h30-19h – HGG
  • 19h-19h15 – Provoc (Vocabulaire)
  • 19h15-20h –Dîner
  • 20h-22h30 – Maths
  • 22h30-23h15 – Philo
  • 23h15-24h – Détente (Lecture, série)

Les week-ends, je divisais également les journées par matière mais celles-ci étaient davantage consacrées à la révision de chapitres de début d’année, de reprise de DS (Maths en particulier) et au fichage en retard. Chaque dimanche, je consacrais 15mn pour compléter mon planning avec les tâches précises que je m’étais fixées dans chaque matière.

Conseil n°3 : Se détendre et bien dormir pour être plus efficace

C’est peut être le conseil le plus important que je te donnerai. Etre en forme est primordial en prépa si tu veux être efficace quand tu travailles. Le risque est grand de rentrer dans une spirale négative où, fatigué et moins efficace, tu décides de dormir moins : ce n’est pas la bonne solution. Tu verras qu’il vaut mieux ne pas finir d’apprendre ton cours ou ne pas faire un exercice de plus en maths qu’être fatigué et pas concentré pour tes cours du lendemain. Certes, tu auras peut être fini ce que tu voulais faire mais tu prendras du retard par la suite. Il n’y a pas de durée idéale du sommeil. Personnellement, 7h30 de sommeil me suffisait mais je sais que pour d’autre une nuit de 9h est nécessaire. Il faut que tu évalues toi-même la durée que te permet d’être en pleine forme pour toute la journée.

Un bon moyen de recharger les batteries est la sieste de 20 min que tu peux faire à tout moment de la journée. Personnellement, je faisais une sieste après le déjeuner qui me permettait d’être en forme jusqu’à la fin de la journée.

Il est aussi nécessaire de s’accorder des moments de détente dans la journée et dans la semaine. Pour certains c’est une heure de football ; pour d’autres c’est un café entre potes ou un épisode de série. L’activité a peu d’importance. L’essentiel c’est juste de faire une vraie coupure avec ton travail. Ça te videra l’esprit et tu verras que tu seras beaucoup plus efficace par la suite.

Conseil n°4 : Ficher c’est bien, apprendre c’est mieux

Quand on arrive en prépa il y a un mot que l’on entend souvent dans la bouche des élèves. Ce mot c’est la fiche, ce fameux support miracle qui te permet à la fois d’apprendre plus vite, de condenser des cours très longs et de préparer tes révisions futures. Alors oui la fiche est utile mais il y a cependant de nombreux écueils à éviter pour les préparationnaires. Le principal danger du fichage est qu’il s’agit d’une activité très chronophage qui se fait souvent aux dépens de l’apprentissage du cours. Qui ne connaît pas cet élève qui a passé son année à ficher ses cours mais qui en définitive ne les connaît pas ?

Avant tout, tu dois apprendre et connaître ton cours et ce n’est qu’ensuite que tu pourras ficher. Cela te permettra en plus d’avoir du recul sur ton cours pour faire la meilleure fiche possible, celle avec laquelle tu pourra réviser un cours que tu connais déjà en un rien de temps.

Ainsi, quand tu travailles une matière je te conseille de commencer à reprendre le dernier cours (afin de le fixer et surtout de l’avoir encore en mémoire pour corriger un passage de ta prise qui n’est pas clair), apprendre le chapitre en détail et ensuite le ficher.

Laisser un commentaire