OrauxPrépa HEC

La seconde partie des entretiens de personnalité : le dialogue avec le jury

Par 19 avril 2018 août 20th, 2019 Pas de commentaires

La seconde partie des entretiens de personnalité, le dialogue, est toujours la partie la plus coefficientée, il est donc essentiel de réussir cette épreuve pour intégrer l’école de tes rêves. Si tu ne peux pas prévoir l’ensemble du déroulement du dialogue, quelques écueils récurrents sont néanmoins faciles à éviter. Voici quelques conseils pour t’aider à préparer efficacement le dialogue avec le jury.

Conseil n°1  : Préparer la partie dialogue

Le jury dispose d’une grande liberté dans les questions qu’il peut poser aux candidats. Cette liberté rend le dialogue imprévisible, certains étudiants croient donc qu’il est impossible à préparer et concentrent leurs efforts sur la présentation. Il est pourtant possible (et même crucial) de préparer le dialogue pour trois raisons. D’abord, certaines questions sont récurrentes et se retrouvent dans presque tous les entretiens, ces questions sont donc faciles à anticiper et à préparer. Ensuite, ton entretien suit ta présentation, tu dois donc profiter des «  perches  » que tu as tendues au cours de la présentation pour anticiper et préparer des questions plus spécifiques à ton profil. Enfin, tu dois rester cohérent pendant toute l’épreuve. Le jury peut chercher des contradictions dans ton discours, tu dois donc réfléchir à toutes les grandes problématiques d’un entretien (pourquoi cette école, quel projet professionnel, quelles passions dans la vie…) et apprendre à répondre de manière cohérente à différentes questions posées sous différents angles. Ceci n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Conseil n°2  : Savoir recentrer la discussion

En suivant le Conseil n°1 et le «  +  » de l’article, tu vas être amené(e) à préparer différents thèmes ou exemples qui te mettent en valeur et que tu veux absolument aborder au cours de l’entretien. Cependant, il arrive que le jury pose des questions inattendues et que tu ne puisses pas mener l’entretien comme tu l’avais prévu. Il faut donc que tu trouves le moyen, au travers de tes réponses, de recentrer la conversation sur ce qui te met en valeur, ton projet et ton envie d’intégrer l’école. Tu dois donc au cours de la préparation inscrire ton projet dans des problématiques plus larges et trouver des liens avec toutes sortes de sujets (sujets d’actualité, sur les programmes de l’école etc). Ceci te permettra, tout en répondant aux questions du jury, de réorienter la conversation autour de tes points forts et des sujets que tu maîtrises.

Conseil n°3  : Montrer que tu es intéressé et ouvert

Après deux (voire trois) années de classe préparatoire et plusieurs semaines de concours, la connaissance de l’actualité est lacunaire chez certains candidats. Or, rare sont les entretiens au cours desquels le jury ne pose pas de questions d’actualité. Tu dois donc, pendant les révisions de tes oraux, te renseigner sur l’actualité pour être capable d’en parler. Le but n’est pas d’avoir un avis sur tous les sujets politiques ou économiques mais plutôt de montrer au jury que tu n’es pas resté coupé du monde pendant tes années de classe prépa, que tu es ouvert au monde et que tu as envie de le découvrir.

Conseil n°4  : Ne pas tomber d’accord avec le jury trop facilement

Le but du jury n’est jamais de piéger le candidat. Cependant, les membres du jury peuvent tenter de déstabiliser un candidat en montrant leur désaccord avec ce qui vient d’être dit. Ainsi, le jury ne cherche-t-il pas à convaincre le candidat de changer d’avis mais il veut, au contraire, connaître sa capacité à argumenter et la force de ses convictions. Il est tentant pour le candidat d’aller dans le sens du jury et de revenir sur tous ses arguments précédents. Ce n’est pourtant pas ce que le jury attend, il est préférable de tenir une position différente de celle du jury si cette position est bien argumentée. Il ne s’agit pas non plus de s’opposer frontalement au jury mais simplement d’engager un débat au cours duquel tu pourras véritablement expliquer tes opinions et développer ton argumentation.

Quelques questions récurrentes  :

  • Quels sont vos principaux défauts / vos principales qualités ?
  • Etes-vous prêt(e) à prendre des risques ?
  • Qu’est-ce que vous pourriez apporter à notre école ?
  • Pourquoi vous plutôt qu’un autre ?
  • Notre école ou HEC ?
  • Avez-vous un projet professionnel ?
  • Comment vous voyez-vous dans dix ans ?
  • Quelle personnalité publique vous inspire ?
  • Si vous aviez une baguette magique, que changeriez-vous dans le monde ?
  • Y a-t-il une cause pour laquelle vous pourriez vous battre ?
  • Acceptez-vous facilement les compromis ?
  • Aimez-vous travailler en équipe ?
  • Aimez-vous prendre des risques ?

Le plus de l’article

Tous les entretiens ou presque se terminent par la même question « Avez-vous quelque chose à ajouter ? » ou « Y a-t-il un sujet que vous vouliez aborder et dont nous n’avons pas parlé ? ». Le stress est en train de retomber pour le candidat, la tentation est grande de répondre non et de quitter l’entretien au plus vite, c’est pourtant se priver d’une bonne occasion de terminer l’entretien sur le sujet que vous choisirez. Il est donc important de sélectionner, au cours de la préparation une liste de trois ou quatre sujets à aborder absolument au cours de l’entretien. Ces sujets peuvent être de différentes natures, projet professionnel, passion, expérience ou encore choix de spécialité au sein de l’école. Le but étant de parler de tous ces sujets, sauf un, au cours du dialogue et de terminer par celui que tu n’as pas pu aborder donc de quitter l’entretien sur une impression positive et engageante.

Laisser un commentaire