OrauxPrépa HEC

La première étape des entretiens de personnalité : se présenter

Par 23 février 2018 août 23rd, 2019 Pas de commentaires

La majorité des entretiens de personnalité pour les écoles de commerce (EMLyon, ESSEC, KEDGE, ESCP, Neoma…) se composent de deux parties, une partie « présentation », de durée variable en fonction des écoles et une partie dialogue avec le jury. « Méfiez-vous de la première impression … c’est souvent la bonne » disait Talleyrand. Si la partie dialogue est généralement la plus longue et la plus coefficientée, il reste crucial de réussir sa présentation, voici quelques éléments clés qui t’aideront à bien commencer ton entretien de personnalité.

Conseil n°1 : Préparer sa présentation, l’apprendre, mais ne pas la réciter.

La présentation est la seule partie de l’entretien que tu maîtrises entièrement, tu dois donc la préparer minutieusement en gardant en tête ce double objectif : certes montrer qui tu es au jury mais aussi et surtout te vendre en prouvant que cette école est faite pour toi et que tu veux de tout cœur l’intégrer. Tu dois donc connaitre parfaitement ta présentation et donner le maximum d’informations susceptibles de convaincre le jury. Entraine-toi encore et encore avec tes professeurs, tes amis, ta famille pour que cette présentation soit parfaite. Tu finiras certainement par connaitre cette présentation par cœur mais attention, les jurys n’apprécient pas les entretiens trop récités qui manquent de spontanéité. Le mieux est donc de connaitre le « fil conducteur » (voir Conseil n°2) de ton entretien sans pour autant connaitre par cœur toutes les tournures de phrases. Finalement, tu dois tellement bien l’avoir apprise que tu dois être capable de te présenter en masquant, justement, le fait que tu l’as apprise.

Conseil n°2 : Avoir un fil conducteur.

La présentation est la partie la plus courte, de 2 à 5 minutes en fonction des écoles. Tu dois donc articuler ton propos autour d’un ou deux thèmes qui te semblent importants et qui soient susceptibles d’attirer l’attention du jury. Ce thème peut-être une passion, une expérience qui t’a particulièrement marqué ou un métier vers lequel tu te diriges. Essaye de relier le maximum d’éléments de ta présentation à ce fil conducteur. Ceci te permettra d’avoir une présentation cohérente et structurée, le jury sera plus enclin à retenir cet élément clé de ta personnalité.

Conseil n°3 : Tendre des « perches ».

Tu ne pourras pas développer précisément tous les éléments de ta personnalité dans ta présentation, seul le ou les quelques éléments essentiels te serviront de fil conducteur (voir Conseil n°2). Néanmoins il est important d’évoquer brièvement, pendant cette présentation, les autres traits de ta personnalité que tu aimerais amener pendant le dialogue. Il s’agit ici d’attirer, de manière subtile, l’attention du jury à l’aide de points potentiellement importants que tu n’expliqueras pas lors de ta présentation. Ceci te sera d’une grande utilité quand tu voudras diriger le dialogue pour amener le jury vers les points que tu veux mettre en avant.

Conseil n°4 : Etre factuel.

Il est assez facile, et même tentant, de parler de sa personnalité à l’aide de termes généraux que tous les candidats utiliseront « j’aime le travail de groupe / je suis quelqu’un d’engagé … ». D’une part ces tournures agacent le jury et d’autre part elles ne permettent pas de se démarquer des autres candidats. Pour rendre ces traits de personnalité plus percutants, il faut illustrer ton propos par des exemples tirés de ta propre expérience. Commence par raconter cette expérience, explique au jury les leçons que tu en as tirées puis conclus en reliant cet exemple à ta personnalité. Le jury sera plus convaincu par un « Au cours de cette expérience j’ai dû faire preuve de diplomatie …» que par une simple tournure du type « Je suis de nature très diplomate ».

Le plus de l’article

Adapter son discours à l’école que l’on vise

Les entretiens de personnalité demandent une préparation longue et rigoureuse, et, bien entendu, il faut structurer ton propos autour d’une présentation générale que tu garderas dans tous tes entretiens. Néanmoins, il faut également parvenir à adapter quelques éléments de ton discours à l’école en question pour montrer aux membres du jury (qui connaissent très bien leur école) que tu es renseigné sur ce que propose l’école et donc que tu veux, de tout cœur, l’intégrer. Ces éléments peuvent facilement intervenir à trois moments du discours. D’abord, les spécialisations et les doubles-diplômes, toutes les écoles en proposent, tu dois être capable de citer la spécialisation (voire la chaire) qui correspond le mieux à la carrière que tu envisages. Ceci permet de montrer au jury que cette école est en parfaite adéquation avec tes perspectives d’études. Ensuite, les écoles de commerce sont très fières de leur « internationalisation » en donnant aux étudiants la possibilité de faire des stages ou des échanges à l’étranger, apprends le nom d’une université partenaire ou d’un pays dans lequel l’école a un campus afin de montrer ton ouverture au monde. Enfin, les associations font pleinement partie de la vie des écoles. Celles-ci ont des associations dans presque tous les domaines, renseigne-toi auprès des « admisseurs » (les étudiants chargés de te guider pendant les oraux) sur une association qui pourrait t’intéresser, ce qui t’aidera à prouver au jury que tu peux apporter à l’école grâce à tes passions.

Laisser un commentaire