Comment gérer le stress pendant les concours…

Soderling vient de battre le plus grand joueur au monde Rafael Nadal en 1/8ème de finale de Roland Garros, son tournoi préféré. Cet illustre inconnu du grand public livrait à Nelson Montfort les secrets de son exploit :

  • Nelson Monfort : comment avez-vous fait pour garder votre calme pendant le match ? Comment gérer un match contre un tel champion ?
  • Soderling : A chaque seconde qui passait, je me répétais que je jouais contre un joueur normal. Je m’efforçais en permanence de jouer exactement comme à l’entraînement. A 4-0 dans le dernier tie-break, j’ai alors réalisé que je pouvais le battre…

Je ne vais pas m’étendre sur ce commentaire tennistique, qui n’est pas ma spécialité première. Cet exploit doit toutefois aider tous ceux qui nourrissent une certaine appréhension face à un évènement majeur. En l’occurence, les concours ou concours blancs prépa HEC ou autres examens importants.

Et je retirerai donc deux principaux enseignements de cette attitude de Soderling :

  • Performer” comme à l’entraînement : ne vous dépréciez pas pendant le sujet, restez concentrés pendant les 4 heures d’épreuves sans penser à l’enjeu, à la qualité de votre prestation. Déroulez simplement, comme lors de ces longs mois d’entraînement. Si vous commencez à vous dire pendant une épreuve : “c’est le moment le plus important de ma vie” ou encore “Aïe, là j’ai mal commencé, je suis en train de me planter”, c’est le début de la fin. Vous aurez tout le loisir de vous auto-critiquer une fois l’épreuve terminée. Mais surtout pas pendant.
  • S’entraîner dans les conditions du concours : bien des élèves négligent la phase d’entraînement. Et je pense plus particulièrement aux calculs et à la rédaction. J’entends souvent “oui, bon, le calcul, je le ferai plus tard” ou “je ferai les calculs pendant les DS, ou pendant le concours blanc”. Grave erreur. L’aisance calculatoire est une gymnastique de tous les instants. Les plus entraînés seront les meilleurs le jour J. C’est la même chose pour la rédaction. Cela s’apprend et s’entraîne. Tous les jours, pendant vos séances de maths. Une élève a récemment eu une mauvaise note en algèbre pour avoir négligé la rédaction que l’on avait vu ensemble avec précision (rédaction de l’expression des sous espaces propres associés à une valeur propre). Lors de vos séances d’entraînement, efforcez vous toujours de rédiger ou de mener un calcul comme si c’était le jour J.

Vive Soderling !

Laisser un commentaire