OrauxPrépa HEC

Comment bien préparer les oraux des écoles de commerce ?

Par 14 février 2018 août 23rd, 2019 Pas de commentaires

 

Les écrits sont désormais derrière vous, vous pouvez être fiers du chemin parcouru ! Mais ce n’est pas fini et sachez que la période de préparation des oraux n’est pas simple à appréhender. En effet, vous allez avoir moins de cours et plus de temps chez vous. Or après les écrits, la pression a tendance à se relâcher. Un danger classique est de penser, plus ou moins inconsciemment, avoir déjà franchi la ligne d’arrivée. La diminution puis la fin des cours peut donner l’impression d’être en vacances avant l’heure. Donc il va falloir vous motiver au quotidien et bien vous organiser pour mettre à profit tout le temps disponible que vous allez retrouver. Comme de nombreux candidats n’attachent pas suffisamment d’importance à la préparation des oraux, vous pouvez faire la différence maintenant.
Vous verrez dans ce qui suit qu’il faut absolument faire une pause. Mais si la période de révision des oraux est moins intense que celle des écrits, elle demande une organisation méthodique pour ne pas passer à côté de votre admission, une fois l’admissibilité acquise. Voyons ensemble comment !

 

Quand dois-je me remettre à réviser après les écrits ?

 

Pour repartir du bon pied, il vous faut prendre un temps de repos qui permettra à votre corps et votre tête de se régénérer, tel un phoenix. Attention cette pause est essentielle mais doit être fixée en amont et bien délimitée dans le temps (nous vous conseillons entre 3 et 7 jours en fonction de vos signes de fatigue). En effet, le grand risque est de ne pas parvenir à se remettre au travail. Cela a été le cas de certains de nos étudiants par le passé : nous sommes donc désormais particulièrement vigilant avec nos élèves lors de cette période.
Pendant cette pause, faites des activités qui vous plaisent, comme pratiquer votre sport préféré, aller au cinéma, à des expositions etc. Seul impératif : couchez-vous tôt et nourrissez-vous bien (votre famille est souvent très contente de pouvoir aider de ce côté-là, profitez-en !), car il faut garder votre équilibre. L’objectif est de se faire plaisir mais pas de se dérégler, les concours ne sont pas encore terminés !

 

Ayez bien vos objectifs en tête lors de la reprise

 

Nous vous conseillons de travailler les épreuves orales de toutes les écoles, à moins que vous soyez absolument sûrs de ne pas vouloir intégrer telle ou telle école. En revanche, ne vous limitez surtout pas dans votre ambition en fonction de votre perception de votre performance aux écrits. C’est un concours, donc par nature vos notes vont dépendre des productions des autres candidats et prédire ses admissibilités est une tâche impossible. Partez du principe que vous serez admissible partout. Sinon, si vous avez une bonne surprise lors de l’annonce des admissibilités mais que vous ne vous êtes pas préparé à cette éventualité, vous avez toutes les chances de vous faire dépasser par ceux qui auront été plus prévoyants. Ceci est particulièrement vrai pour HEC. C’est ce qui est arrivé à certains étudiants qui nous ont rejoint cette année en cube. Ils n’avaient pas du tout pensé être admissibles à HEC en carré et avaient eu de très mauvaises notes à l’oral (mais cette année on a fait en sorte qu’ils soient fin prêts !).
C’est aussi le fait de s’y préparer, même sans y croire, qui a permis à Charlotte, ancienne élève de MyPrepa qui témoigne dans le guide des oraux, d’intégrer HEC : “Je ne pensais pas du tout être admissible à HEC mais comme j’aimais l’histoire et la culture G j’avais révisé au cas où, et c’est ce qui m’a permis d’intégrer”.

 

Reprenez un rythme régulier à partir d’un planning équilibré

 

La première règle à suivre est de bien travailler tous les jours. Concernant le nombre d’heures, c’est à adapter en fonction de vos capacités de travail. Ce qui compte, c’est surtout de vous faire de courtes sessions, entrecoupées de pauses régulières de 5 minutes, avec un objectif clair, par exemple “réaliser un thème d’anglais en 30 minutes”, “préparer un sujet de maths ESCP en 30 minutes”, “échanger avec un professionnel pour qu’il me parle de son métier au quotidien, de ce qu’il pense de mon projet professionnel, et écrire le compte-rendu de cet échange, le tout en 1h30” etc.
Nous vous conseillons de travailler des matières et des types d’épreuves différents chaque jour, non seulement pour varier les plaisirs mais aussi pour ne pas faire d’impasse sur un type d’exercice donné. Vous pouvez par exemple consacrer chaque jour 3h aux langues, 1h aux maths, 1h à la préparation de l’entretien et de votre projet professionnel, et 1h à 2h pour d’autres sujets (par exemple la géopolitique/ESH et la culture générale pour HEC, les tests psychotechniques pour l’ESSEC). Retrouvez tous nos conseils pour réussir ces épreuves dans le guide des oraux.

Si vous avez parfois du mal à respecter votre planning, ce n’est pas la fin du monde. Ça nous est tous arrivé au moins une fois, et si ce n’est pas le cas, vous êtes probablement une intelligence artificielle sans le savoir. C’est seulement grave si vous ne tirez aucun enseignement de votre incapacité à suivre telle ou telle partie de votre planning. Demandez-vous toujours si c’est parce que vous avez mal jugé du temps réel que prend la tâche en question ou si vous n’avez pas été assez productif. Puis poussez votre auto-analyse plus loin. Dans le premier cas, essayez de diviser encore davantage les tâches pour pouvoir plus facilement estimer leur durée et adapter votre planning en confrontant régulièrement vos estimations au temps réel passé à l’accomplissement de ces tâches (exercice de maths, version d’anglais, analyse d’un sujet et construction d’un plan en culture générale etc.). Pour réviser un thème vaste, vous pouvez découper les enjeux du thème en tranches de 15min, et réviser les grandes lignes des fiches ou cours que vous avez préparés pour les écrits. Voici un exemple si vous avez prévu de réviser pendant 3h les enjeux du développement et de la croissance durable, thème de première année d’ECS qui tombe régulièrement aux oraux :

1h15 sur les défis du développement durable

  • défis démographiques (15min)
  • problèmes d’inégalités (15min)
  • défis de santé (15min)
  • défis d’alimentation (15min)
  • défis liés à l’eau (15min)

 

45min sur l’énergie et les matières premières dans le monde

  • les zones de conflit et de tension liées à l’énergie et aux matières premières (30min)
  • l’évolution des modes de production et de consommation (15min)

 

Nota Bene : Vous n’aurez bien sûr pas le temps de tout revoir sur le chapitre du développement en 3h. Mais il vaut mieux revoir tous vos chapitres de façon globale en retenant quelques exemples marquants et transversaux, plutôt que d’essayer de tout apprendre. Une fois que vous maîtriserez bien tous les chapitres, notamment ceux de première année qui tombent souvent à HEC, vous pourrez vous replonger dans les chapitres qui ont le plus de chances de vous être utiles le jour J.

Dans le cas où vous n’avez pas été assez productif, demandez-vous si c’était parce que vous étiez fatigué, parce que vous ne compreniez pas bien tel sujet, parce que vous étiez tracassé par autre chose (une mauvaise note, un souci personnel). Une fois la cause bien identifiée, vous pourrez plus facilement trouver un moyen d’être meilleur la prochaine fois. Nous prévoyons d’écrire des articles sur MyPrepaNews concernant la productivité et la bonne gestion du temps : pour être tenu au courant, n’hésitez pas à suivre notre newsletter.
Il n’y a pas un planning type qui marche pour tout étudiant, ce serait trop simple ! Mais vous pouvez vous inspirer de différents plannings. En voici un ci-dessous qui a fait ses preuves. Vous pouvez l’adapter en fonction de vos contraintes et enlever certaines sessions, en fonction du volume de cours et d’oraux dans votre prépa. Ce planning est ambitieux et vous pouvez insérer davantage de sessions de repos si vous vous rendez compte que vous vous fatiguez trop. Ce n’est surtout pas le moment de craquer !

 

 

Pour découvrir tous nos autres conseils concernant les oraux, consultez notre guide des oraux gratuit qui détaille des méthodes pour bien se préparer à toutes les épreuves et connaître les spécificités de chaque école :

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires. Bonne préparation !

Laisser un commentaire