Prépa HEC

Suis-je fait(e) pour la prépa ?

Par 9 décembre 2019 mars 12th, 2020 Pas de commentaires

 

« Le sage ne calcule pas s’il réussira ou échouera, les chances pour ou contre. Il fixe le but, puis il tend. » – Lie-tzu

Personne ne peut vous dire avec certitude si vous allez réussir votre prépa ou non. Et pourtant, Parcoursup va vous demander de faire vos choix d’orientation prochainement. Par conséquent, il est nécessaire de savoir si vous avez les qualités requises pour vous épanouir et réussir en prépa HEC avant de vous lancer dans l’aventure.

Chez MyPrepa, nous avons accompagné des centaines d’étudiants pendant plus de 25 ans vers la réussite aux concours des grandes écoles de commerce. Nous avons donc rencontré des dizaines de profils très différents, qui ont in fine réussi à intégrer l’école de leurs rêves. Il n’y a donc pas un profil unique d’étudiant fait pour réussir en prépa HEC. En revanche, on a pu constater que derrière cette diversité de profils, il y a des constantes, ou du moins, des indicateurs qui laissent présager que tel étudiant réussira dans de meilleures conditions sa prépa HEC que tel autre.

Et chez Myprepa, on a une vraie culture de la data (donnée, en anglais). On aime les chiffres, les données, les faits vérifiables. Donc on n’a pas pu s’empêcher d’essayer de mettre au point un algorithme du succès en prépa HEC. On a commencé par faire appel à notre expérience et faire la liste de toutes les qualités qui sont des forces pour une prépa. Ensuite, on a pondéré tout ça, pour aboutir à un score, un indice qui répond à la question “suis-je fait pour la prépa HEC ?”.
Enfin, pour vérifier la pertinence de notre algorithme, nous l’avons fait passer à nos Alumnis, pour mettre en lien leurs résultats obtenus à l’issue des concours, et le score au test.

Comment interpréter son score au test ?

–  Score < 0

La prépa risque de ne pas être facile pour vous. Si faire une prépa est un souhait fort chez vous, vous aurez besoin d’aide.

– Score compris entre 0 et 1000

La plupart des étudiants en prépa HEC se situe dans cette tranche. Le résultat médian au test est de 800. Cela concerne donc des étudiants qui sont actuellement en prépa HEC, probablement avec quelques lacunes, mais rien d’insurmontable. Vous pouvez envisager une prépa à condition de suivre une vraie stratégie de travail, en particulier si vous visez les meilleures écoles.

En guise d’exemple, voici des témoignages d’anciens étudiants de MyPrepa qui se situait dans cette catégorie et qui ont finalement brillé au concours :

Ken L., 827 points a intégré l’ESSEC

“Tout est possible. Vraiment. Être mauvais, avoir des difficultés, être dans une prépa moyenne et intégrer l’ESSEC, c’est visiblement jouable.

Avant de rentrer en prépa, je m’étais reposé sur mes lauriers au lycée… jusqu’à ne plus du tout avoir de lauriers. Et je me suis retrouvé en difficulté en première et en terminale, surtout en maths. Je suis même passé de justesse en Terminale à cause d’une pauvre moyenne de 7 en maths. Malgré mes efforts, je n’ai pas réussi à relever la barre en terminale. J’ai même eu peur de ne pas avoir un dossier assez bon pour entrer en prépa. Grâce à un quelques coups de bols DS d’histoire, et un niveau correct en langue, j’ai été pris in extremis à Masséna à Nice.

Pour les maths, je me souviens encore de la boule au ventre qui me prenait à chaque fois que je démarrais un exercice en première année. A force d’échouer, j’avais ancré en moi un sentiment d’infériorité qui me blessait physiquement. Dès lors, comment s’en sortir dans une formation ou 1/3 des coefficients jouent sur les maths, quand on ne peut pas commencer un exercice de maths sans avoir la certitude que l’on n’y arrivera pas ?

Personnellement, j’ai eu un déclic, qui a changé ma vision des maths. Le déclic, c’est d’avoir réussi un exercice un jour. Etais-je devenu plus intelligent subitement ? Non. En fait, j’avais fait le même exercice la veille. Mais quoi qu’il en soit, le simple fait de voir que ma réponse était conforme au corrigé m’a donné une monté de dopamine incroyable. J’ai alors compris qu’il fallait voir les maths comme un jeu vidéo ou un sport. »

Roxanne R. 429 points, a intégré l’ESSEC : voir son témoignage vidéo

 

– Un score supérieur à 1000 est bon signe

Vous avez un excellent potentiel.

Pour intégrer les meilleures écoles, il vous faudra éviter les pièges dans lesquels tombent les meilleurs étudiants qui « veulent bien faire » mais se brûlent les ailes en ne ciblant pas leurs efforts.

Grâce au bon accompagnement, vous avez le potentiel de suivre un parcours similaire à celui de nos étudiants les plus brillants, par exemple :

Ainée N., 1059 points, a intégré l’ESCP après une progression exceptionnelle au sein de la prépa Janson-de-Sailly après avoir accumulé des lacunes dans son lycée d’origine en Guyane. En combinant travail personnel et cours de MyPrepa, elle est passée de 38ème sur 45 en première année de prépa à 1ère de sa classe à la fin de la 2ème année!

“Si l’on m’avait dit un jour, tu finiras première de ta classe en prépa à Paris et tu seras admise à l’ESCP Europe avec 16 de moyenne, je n’y aurais jamais cru. En Guyane, il y a de véritables inégalités en matière d’éducation et les professeurs du lycée ne nous préparent pas à intégrer des classes préparatoires. Les cours visent juste à réussir le bac puis à partir à l’Université. J’étais l’une des seules de ma classe à être intéressée par une prépa HEC en région parisienne mais je ne m’attendais pas à un tel choc culturel une fois en route vers ma nouvelle vie. La plupart des étudiants en prépa HEC sur Paris ont fait également de grands lycées sur Paris, lycées où l’on vous prépare en général à intégrer une prépa HEC en vous enseignant du hors-programme pour être en avance et à l’aise la première année de prépa. De mon côté, j’étais complètement à l’ouest. Outre l’absence de famille et d’amis, j’avais de grandes lacunes comparé à mes homologues alors que j’avais toujours été première de ma classe au lycée. 1er bulletin de l’année: 38ème sur 45. Je pensais déjà à m’inscrire à SciencesPo et quitter la prépa: je ne suis pas faite pour ça, me disais-je.

Mes parents respectaient mon choix mais voyaient beaucoup de potentiel en moi. J’ai donc décidé de de ne pas abandonner tout de suite et de redoubler d’efforts pour voir si j’avais les capacités de progresser d’ici la fin de l’année. A côté, j’ai pris contact avec Olivier qui m’a aidé à acquérir une véritable méthodologie de travail, des cours complets en maths et des astuces dans les matières littéraires. A la fin de l’année, j’étais passée 38ème à 13ème. Le choc. Et cela ne faisait que débuter. En deuxième année, je travaillais énormément de mon côté et avec Olivier pour compléter les cours de prépa et j’étais devenue 4ème puis 1ère de ma classe. Mes professeurs, comme mon entourage, était subjugué par ses progrès. Mais avec du recul, je pense qu’il n’y a pas de recette miracle pour y arriver si ce n’est beaucoup de motivation, de travail personnel, quitte à un peu mettre sa vie sociale sur pause, et surtout, SURTOUT, un soutien moral comme Olivier a pu m’en fournir au cours de ces deux années. Je pense sincèrement que je ne serais pas là où je suis sans son aide !”

Jules S., 1439 points, a intégré HEC en 2019 avec d’excellentes notes dans toutes les matières, après un accompagnement chez MyPrepa.

Cyril K., 1761 points a intégré l’ESSEC en travaillant depuis chez lui, avec un accompagnement à distance par MyPrepa comme seule formation.

Retrouvez l’incroyable témoignage de Cyril en vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=o1hFub-o1RA&t=120s

Pour vous situer par rapport à ces témoignages, vous pouvez obtenir votre propre score en passant le test “êtes-vous fait pour la prépa ?”

 

Si vous ne parvenez pas à voir le test affiché ci dessus, cliquez sur le lien suivant : Test : « Êtes-vous fait pour la prépa ? »

Votre score est un premier indicateur. Toutefois, la réussite en classe préparatoire dépend de beaucoup d’autres facteurs que nous ne pouvons pas déceler par un test en ligne, comme vos aptitudes à l’oral, vos capacités logiques, votre capacité d’improvisation, votre gestion du stress et d’autres dispositions plus psychologiques, que nous pouvons estimer grâce à d’autres méthodes lors d’un entretien avec nos experts pédagogiques. Ces entretiens sont gratuits, individuels, et vous permettront de savoir avec plus de certitude si la prépa HEC est faite pour vous. Si vous êtes déjà à un stade plus avancé dans votre réflexion, vous pouvez également passer ces entretiens dans le but d’obtenir un bilan sur vos forces et vos faiblesses, afin de personnaliser votre stratégie de travail avant et pendant votre entrée en prépa.

Ces entretiens d’orientation sont inclus dans les journées d’immersion – orientation que nous vous proposons dans nos locaux à Paris. Vous y aurez l’occasion d’y vivre la vie d’un étudiant de prépa HEC le temps d’une journée. Il n’y a pas de meilleur moyen pour savoir si oui ou non, la prépa HEC est faite pour vous !

On constate donc que l’aspect académique ne fait pas tout. Généralement, les étudiants de prépas HEC sont de bons étudiants, avec un profil équilibré, qui aiment les maths, l’actualité, les matières littéraires et avec une certaine capacité d’abstraction et de conceptualisation. Toutefois, une grande disparité de profils réussit brillamment à intégrer les meilleures écoles et il convient de rappeler l’importance de la volonté, la méthode, la capacité de travail, l’endurance, la persévérance, la gestion du stress etc.

Nos statistiques livrent à ce sujet des données intéressantes :

  • Plus de 65% des étudiants de prépa HEC pensent plutôt bien gérer le stress.
  • Près de 60% disent être résistants aux mauvaises notes – importance du recul et de ne pas donner prise au regard des autres.
  • Plus de 75% disent avoir une grande capacité de travail.
  • Idée reçue: « pour entrer en prépa HEC, il faut être très fort en maths ». Seulement 11% des étudiants en prépa HEC se disent « forts en maths ». On peut donc se lancer dans une prépa HEC même si l’on ne pense pas « avoir la bosse des maths », concept qui n’existe vraiment pas en réalité…
  • Idée reçue: « la plupart des étudiants de prépa HEC sont bilingues ». Seulement 18% des étudiants de prépa HEC se disent forts en anglais.
  • Idée reçue: “les étudiants en prépa ont énormément confiance en eux”. La confiance en soi, c’est à double tranchant. Elle permet à certains de surmonter les difficultés de la prépa, de tenir le cap. Mais on peut en avoir une faible et très bien réussir, car on se donne à fond. À la question « Diriez-vous que vous êtes une personne généralement très confiante en elle (10), ou peu confiante en elle (1) ? » notre panel d’étude a une moyenne de 6,2, à peine au-dessus de la moyenne.

Insistons : que vous ayez ou non des doutes quant à votre potentiel de réussite en prépa, nous vous recommandons vivement de venir à notre rencontre à Paris lors de nos journées d’immersion. Vous vivrez six mois plus tôt l’ambiance d’une prépa. Vous aurez alors de plus grandes certitudes et pourrez ainsi préparer votre entrée en prépa dans les meilleures conditions.

 

Pour plus d’informations sur la prépa HEC, demandez à consulter notre « Guide du futur étudiant en prépa HEC » sur le formulaire ci dessous.

Vous le recevrez par email

 

Laisser un commentaire