(HEC 2012)

MyPrepa m’a permis d’être plus rigoureux, plus attentif aux questions classiques, plus précis et m’a poussé à être plus exigeant avec moi-même.

Témoignage

« Que dire sur Olivier? Il est tout simplement extraordinaire! J’ai eu Olivier en coaching vacances en deuxième année. Il m’a permis d’être plus rigoureux, plus attentif aux questions classiques, plus précis et m’a poussé à être plus exigeant avec moi-même. Il m’a aussi guidé dans mon travail en ciblant les bons exercices et devoirs. Mais bien au-delà de cet aspect scolaire, il a été d’un grand soutien pendant cette deuxième année, et surtout juste avant et pendant les concours. La grande force d’Olivier est de bien cerner ses élèves, et de bien les encadrer selon leur personnalité. Excellent pédagogue, il est toujours disponible, de bonne humeur et prêt à raconter ses anecdotes personnelles. Ses précieux conseils et ses astuces se sont révélés d’une très grande utilité et j’en suis très reconnaissant...

Encore un grand merci Olivier, et comme tu le disais souvent, j’ai pris du plaisir dans ce que je faisais... »

Notes

Ecrit
Contraction de texte HEC 12
Synthèse de textes ESCP Europe 13
Langue vivante I CCIP Anglais 14
Langue vivante II CCIP Espagnol 16,1
Diss. culture générale HEC 13
Diss. culture générale EMLyon 12
Diss. culture générale EDHEC/ESSEC 10
Mathématiques S HEC 18
Mathématiques S ESSEC 12,2
Mathématiques S EMLyon 15,6
Mathématiques 2S CCIP 19,6
Mathématiques S EDHEC 20
Hist.-géo., géopolitique ESSEC 8
Hist.-géo., géopolitique ESCP Europe 16,5

Analyse

Dès notre premier séance individuelle, je savais que Médéric aurait HEC. Quelle vitesse d'exécution ! Quelle concentration incroyable ! Pas une seule marque de stress, de dépit quand une question lui résistait ; aucune marque de fatigue, une écoute très attentive. Tout le temps. Sans faille comportementale. Concernant le niveau, tout n'était pas parfait évidemment - sinon Médéric ne serait pas venu me voir - mais il incarnait déjà le portrait-robot du candidat idéal. Je l'ai juste nourri comme il fallait. Ni plus ni moins. Bravo Médéric !

Olivier Sarfati